Beeeer est de retour !Beeeer is back!

Publié par le 13/04/2010 dans Oldies, Sculpture | 2 commentaires |

Voici le retour de Beeeer, un vieux modèle qui date de 2006 ! Je l’ai modélisé dans Hexagon à l’époque et j’ai commencé à le sculpter à l’époque pour tester un peu plus ZBrush que j’approfondissais… mais j’ai vite arrété de travailler dessus car la modélisation n’a jamais été optimisée pour la sculpture. résultat, polygones trop grands sur le ventre (et étirés sur la queue), trop petits sur le visage et les mains et impossible de rajouter le rang de lissage nécessaire pour aller plus loin.

Mais les choses ont changé quand mon collègue américain Paul m’a demandé ce modèle pour faire quelques tests. C’était l’occasion de le terminer tiens !

Donc, après quelques heures bien denses, je me suis terminé le modèle. Certes, il ne correspond pas à l’idée originale (c’était le Dieu de la bière, pas de rapport dans le modèle final…), mais je n’avais pas assez de temps pour faire ce que j’avais en tête (diorama complet avec temple japonais et une fille qui se bat contre lui à coup d’eau minérale…et lui de bière…)

Voici ce qui devrait être le modèle finale avec sa pose faite à l’arrache pour ne rien vous cacher… plus quelques screenshots ZBrush. Remarquez que le modèle se prêterai bien à une impression 3D ;) (cliquez pour agrandir)

Note pour moi… investir dans une sonde colorimétrique pour la maison… trop de différence entre le Mac calibré et mon PC…This is the come back of an old model I started in… 2006! I modeled it in Hexagon 2 and started to do a sculpt in ZBrush for my first tests with this software that I was testing… I stopped to work on it as my modeling has never been done for sculpting purposes: too large polygons on the belly while too small on the face and hands.

My old computer wasn’t able to subdivide enough to sculpt some areas with a decent amount of polygons… until my co-worker Paul asked me for this model for a testing purpose. It was time to finish what I started! And no more real polygons limits now as I can push my mesh up to 26 millions of polygons :)

Then after few hours, I finished the model. It’s not really my original idea, but not enough time to do what I wanted to do (Beeeer is the god of the beer in fact…). Then this model could be a good test for printing purposes too (except for cutting it…)

This is the final model with its pose (which I did quickly) and some ZBrush screenshots (click to enlarge)

Lire la suite

Les tags : , , ,

Session modeling : Nierd

Publié par le 15/02/2010 dans SubD Modeling | 0 commentaire |

Voici les (veilles) vidéos de la modélisation polygonale d’une créature humanoïde à 4 bras, réalisée au sein du modeleur polygonale Hexagon, à l’époque où je travaillais chez Eovia. Certes Hexagon est plutôt mort comme logiciel, mais l’ensemble peut s’appliquer à n’importe quel modeleur de Subdivision de surfaces.

La vitesse est multipliée par trois, en 1024×768 à 24 images par seconde, pour un total de 3h25 au format Divx (je conseille VLC pour le visionnage). Désolé, il n’y a pas de commentaires audio.

__________


Nierd : Partie 1 - La tête - 45 Min - 195.69 MB - Format avi
La modélisation de la tête : tout a été fait en edge modeling, avec l'aide de la symétrie et de son option Clone. Les outils les plus utilisés sont le fast extrude, le bridge, le soudage cible, le tweak, la soft sélection, etc..
__________


Nierd : Partie 2 - Accessoires de la tête - 12 Min - 53.16 MB - Format avi
Seulement les accessoires de la tête : J'ai beaucoup utilisé la Géométrie Dynamique, en combinaison de l'épaisseur, pour faciliter la création des petites cordes, et aussi avec l'aide du Bridge.
__________


Nierd : Partie 3 - Haut du buste et les doubles bras - 36 Min - 144.73 MB - Format avi
Toujours beaucoup d'edge modeling pour cette partie et pas mal aussi de tesselation. La difficulté était ici située au niveau de la jonction des deux bras. De plus, modéliser du muscle n'est pas trop dans mon habitude, j'ai toujours eu une préférences pour les charmantes créatures féminines ;) Pour finir, beaucoup de nettoyage de topologie, avec l'aide des sélections avancées (sélections des polygones non quadrangulaires, etc...)
__________


Nierd : Partie 4 - Fin du buste - 27 Min - 120.13 MB - Format avi
Voici la fin du buste et donc, du dos. Toujours de l'edge modeling, du bridge et du tweak!
__________


Nierd : Partie 5 - Les mains - 24 Min - 123.75 MB - Format avi
Pour les mains, j'ai commencé par du Box modeling, de façon à avoir les bonnes proportions, pour finir ensuite en edge modeling.
__________


Nierd : Partie 6 - Les jambes - 27 Min - 138.69 MB - Format avi
La modélisation des jambes à été plus difficile que je le pensais. Le flot des muscles est assez complexe et il est plus difficile de trouver des références la dessus (Messieurs les bodybuilders, merci de montrer un peu vos jambes !) Toujours en edge modeling !
__________


Nierd : Partie 7 - Les pieds - 12 Min - 59.63 MB - Format avi
Pour les pieds, je suis passé en Box modeling. Après la connexion à la jambe, je eu l'impression que quelque chose manquait : un doigt de pied !.. qui sera rajouté plus tard.
__________


Nierd : Partie 8 - Les queues - 9 Min - 45.03 MB - Format avi
Au début du projet, je pensais modéliser deux queues... mais pendant la création, j'ai commencé à moyennement aimer ce que je faisais, quelque chose "clochait". J'ai alors rajouté deux petites queues, pour rendre l'ensemble plus harmonieux. L'ensemble consiste a des extrusions de polygones en changeant dynamiquement le rayon. Pour le bout de la queue, simplement des extrusions de points. Au début de la vidéo, quelques modifications pour rendre certaines parties moins anguleuses.
__________


Nierd : Partie 9 - 9eme Partie - Accéssoires divers - 11 Min - 54.53 MB - Format avi
Dans la dernière vidéo, la créations de quelques accessoires, comme le short (Hey, on dirait celui de Hulk !). Le doigt de pied manquant à aussi été ajouté !
__________

Lire la suite

Les tags : , ,

New Pivot with ZBrushNouveau point de Pivot avec ZBrush

Publié par le 15/11/2009 dans Tutorials | 9 commentaires |

This short tutorial is to answer a question by Jbshorty on my forum Polyloop.net: after creating a base mesh in Hexagon, he had a problem of alignment of his radial symmetry, which wasn’t centered at all. After looking at the model, I found the problem. It was not a bug from Hexagon or ZBrush, but a problem because of the form of the model.

This is the original model:

pivot_00

As you can see, the brush dots are offset down the model. Using the local symmetry, or trying to use the posable symmetry doesn’t work for a simple reason: ZBrush is using the bounding box to compute the symmetry and on this model, the center of the object isn’t at the center of what we think it is, because of the two ‘arms’ on the left and right of the model. Then, on the screenshot, the brush have the good position in the space, not the model.

Then, in this small tutorial, I will show you how to fix that, by changing the pivot point in ZBrush, from the first step of importing the model.

1. Import and Radial Symmetry

To import the model, if you already have a 3D model (a ZTool) loaded, in the Tool palette, load the Polymesh3D model (a 3D star) and click on import. Choose your OBJ file to load. You should have something like that:

pivot_01

Then, the first thing to do to sculpt such object in a symmetrical way is to activate it. Then, go in the Transform palette, activate the Symmetry, choose the Z axis only (the depth is most of the time Z) and click on the (R) button, to switch to Radial Symmetry.

The screenshot below shows these settings.

pivot_02

As described in the introduction, the radial symmetry is not centred where we would like it to be.

2. Preparing the model for the new pivot point

It’s time to do some changes on the model to do the final step. First, switch to Orthogonal mode. By default, ZBrush is in orthogonal mode, not in perspective. But for the next step, you must be in orthogonal. To check that, go in the Draw palette and see if the button « Persp » is disable. The perspective shortcut is « P ».

pivot_03

Then, switch to a side view and while rotating, press the Shift key: ZBrush will snap the rotation to 90° angles. Choose a side view.

Now, we will need to display only a selection of polygons, the extremity of the extrusion. While on this side view, press CTRL+Shift and with the visibility marquee, select the last loops of polygons like on the screenshot below:

pivot_04

When releasing your click, only a cap should be visible. Take care of having a uniform selection of polygons, I mean, having a full loop of polygons around the cap. If you selection isn’t symmetrical, start again this step.

3. Setting the new pivot

Now, the main step of this tutorial! Let’s define a new pivot: in the Transform palette, click on the S.Pivot (Set Pivot). This action will redefine the pivot of the visible polygons. As our object have only the cap visible and because this cap is fully symmetrical in the X and Y axis, the new pivot will be exactly in the center. To prove that, when you will clicking on the button, the cap will move in your document.

pivot_05

Now, unhide the polygons of the other part of the model by doing a CTRL+Shift click in an empty part of the document and voilà! Your brush is now fully radial symmetrical!

pivot_06

Change the radial count in the Transform palette to 3 and you can start your sculpting!

Ce petit tutorial à pour but de répondre à une question de Jbshorty sur mon forum Polyloop.net: après la création d’un modèle de base dans Hexagon, il a eu un problème d’alignement de la symétrie radiale dans ZBrush, qui n’était pas alignée avec le centre de son modèle. Après avoir regardé le modèle, j’ai trouvé le problème. Ce n’était pas un bug d’Hexagon ou de ZBrush comme il le pensait au début, mais plutôt un problème lié à la forme du modèle.

Voici l’objet original :

pivot_00

Comme vous pouvez le constater, les points correspondant aux brosses sont décalés vers le haut. utiliser la symétrie locale ou la Posable Symmetry ne peuvent corriger le problème pour une raison toute simple : ZBrush utilise la boite englobante pour calculer la symétrie et sur ce modèle, le centre de l’objet n’est pas à l’endroit ou l’on pense le voir à cause des deux bras en bas à droite et à gauche. C’est aligné sur l’axe verticale, mais pour l’axe horizontal, c’est deux bras sont moins haut que le bras du haut. Les brosses ont donc la bonne position dans l’espace, mais pas par rapport à ce que nous voudrions avoir.

Je vais donc montrer dans ce petit tutorial comment changer le point de pivot dans ZBrush, en commençant par le tout début, c’est à dire l’importation.

1. Import et symétrie radiale

Pour importer le modèle 3D (ou Tool / ZTool), au cas ou vous en auriez déjà de présent dans votre document, chargez la primitive Polymesh3D (une étoile en 3D) et cliquez ensuite dans Tool >> Import. Choisissez votre fichier OBJ, et vous devriez avoir quelque chose de similaire à la capture ci-dessous :

pivot_01

Donc pour vouloir sculpter un tel objet d’une façon symétrique, il faut activer cette option. Allez dans la palette Transform, activez la Symétrie, choisissez  l’axe Z uniquement (la profondeur est souvent sur l’axe Z) et cliquez sur le bouton (R), de façon à basculer en symétrie Radiale.

Voici une capture d’écran de ces paramètres :

pivot_02

Comme présenté en introduction la symétrie radiale n’est pas « centrée ».

2. Préparation du modèle pour le nouveau point de pivot

Il est temps de faire quelques étapes pour préparer le modèle pour la dernière étape. Tout d’abord, passez en mode orthogonal si vous êtes en mode perspective. C’est très important pour la prochaine étape. Pour faire cette vérification, allez dans la palette Draw et regardez si le bouton « Persp » est activé. Si c’est le cas, désactivé l’option. Le raccourci clavier est « P ».

pivot_03

Passez alors en vue de côté en durant cette étape, appuyez sur la touche Majuscule de façon à effectuer des rotations de 90°. Choisissez la vue de droite ou de gauche.

Maintenant, il faut masquer tous les polygones, sauf une petite portion, correspondant à l’extrémité de la protubérance de la forme. Pressé les touches CTRL et Majuscule en faisant une rectangle de sélection, et choisissez les quelques bandes de polygones constituants le bout de la forme, comme le montre la capture ci-dessous :

pivot_04

Une fois le clic lâché, seul un couvercle (dans le cas de ce modèle bien sur !) doit être visible à l’écran, le reste du modèle étant alors masqué. Attention à ce que le modèle qui reste à l’écran soit bien symétrique sur les axes X et Y ! Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à refaire cette étape.

3. Changement du point de pivot

Voici maintenant l’étape principale de ce tutorial ! Définissons le nouveau point de pivot : dans la palette Transform, cliquez sur le bouton S.Pivot (Set Pivot). Cette action aura pour but de redéfinir le point de pivot de la partie visible de l’objet, en le centrant par rapport à la boite englobante. Comme notre sélection de polygones visibles à l’écran est symétrique sur l’axe vertical et horizontal, le nouveau centre sera parfaitement au milieu du couvercle. Pour le prouvez, observez bien votre modèle lors du clic sur le S.Pivot : votre modèle devrait se déplacer sur l’écran.. pour se déplacer la ou est le centre définit par les brosses.

pivot_05

Démasquez les polygones de l’objet en faisant un CTRL+Majuscule+clic dans une partie vide du document. Et voilà, votre modèle possède une symétrie radiale alignée sur le centre que vous avez définit.

pivot_06

Changez le Radial Count dans la palette Transform pour la valeur 3 et vous pouvez commencer à sculpter !

Lire la suite

Les tags : , , ,

Learning modo (3)Apprentissage de modo (3)

Publié par le 08/06/2009 dans Articles, Photo, SubD Modeling | 4 commentaires |

I’m continuing my self learning of modo 302 while waiting the launch of the 401. I still have several troubles and spending a lot of times in things that I’m thinking should be more easier to do. I also installed several scripts to enhance my workflow.

I think that I’m very negative in my feedback about modo, because right now I’m on the modeling part and because of my strong background in this task. To be honest, I deeply think that modo is far behind than Amapi 8 and Hexagon 2 on the polymodeling tasks but, and this but is important, modo offer a lot of customization, a lot of scripts to add the tools that you don’t have, something which was simply impossible in Amapi or Hexagon. When you start to know better the modo toolset, it become easier, but still far from being easy and productive.

But I started to work on the shaders, maps (not visible yet), and UVs and for this part, modo really rocks (even if the shader tree is not really understandable at the first glance. Where is the node view?? :)) And I don’t speak of the render speed. How easy is it to setup the shaders when you can have a live preview on your model, changing the lights and a couple of seconds seeing the result on your screen.

This is the evolution of the same WIP, still progressing. Some parts have been hidden as they were the resulting of tests :)

I forgot to say that I started to work on the pivot point to have some easier pose for my robot :)

robot_wip_05Bon, je continue mon auto-formation à modo 302 en attendant la disponibilité de la version 401. J’ai toujours pas mal de problèmes et surtout, je perds beaucoup de temps dans des choses qui devraient être bien plus simple. J’ai aussi installé plusieurs scripts (merci vertexmonkey.com !) pour améliorer les choses.

Je pense que je suis assez négatif dans mes commentaires sur modo, parce qu’actuellement, je suis vraiment dans la phase de modélisation et surtout parce que j’ai un long passé dans ce domaine. Pour être honnête, je pense que modo est vraiment très loin derrière Amapi 8 ou Hexagon sur la phase de modélisation, mais, et c’est « mais » est important, modo offre beaucoup de personnalisation, beaucoup de scripts qui ajoutent des outils que vous n’avez pas par défaut et ça, c’est quelque chose d’impossible avec Amapi et Hexagon. Une fois que vous commencez à mieux connaitre la palette d’outils de modo, l’ensemble devient plus aisé et (enfin), plus productif.

J’ai aussi commencé à travailler plus sur les shader, les textures (pas encore visible en WIP) et les Vs, et pour ce domaine, modo est vraiment une super solution qui offre de quoi se faire plaisir. Un petit point un peu moins positif pour le material editor qui n’est pas très « visuel ». Un node editor serait le bienvenue ! Ah oui, je n’a pas encore parlé de la vitesse de rendu… à ce niveau la, modo est la meilleure solution que je connaisse (bien que Vray arrive à grand pas avec un système assez pompé sur celui de modo…) et le rendu simil-temps réel est un vrai régal quand il s’agit de régler ses shaders, ses lumières et ses positions de caméra.

Voici l’évolution du WIP du petit robot. Quelques parties ne sont pas visibles car elles font partit de tests (une coiffure très afro style :)

Ah oui, je travaille aussi sur le positionnement des points de pivots pour faire des poses un peu plus facilement et avoir par exemple, des paupières plus cohérentes (à l’opposé de ce que l’on voit sur la capture ci-dessous).

robot_wip_05

Lire la suite

Les tags : , , , ,

Learning modo (1)Apprentissage de modo (1)

Publié par le 25/05/2009 dans Articles, SubD Modeling, WIP | 0 commentaire |

Why modo?

I bought modo 201 some time ago, because I was looking for an alternative modeler for Amapi and Hexagon because these software in a short future will « die »: Amapi 8 development has been stopped 1 month before its public beta, with less than 3 months of development to have a full product ready to be shipped, and Hexagon is no more developed by DAZ, or nearly not, except adding content specific stuff (well, let’s hope I’m wrong!)

I also needed a new render engine as an alternative of the also « dying » and restricted  Carrara, and too expensive 3DSMax (thanks for the license of my job!). Then modo was a good choice: company with a strong background in 3D, new architecture, full feature set Sub division modeler, very good UV editor, a killer renderer at a price that a freelance, a small company can afford. Another important point: finding resources. modo have a great community and Luxology, the editor, provides a lot of learning content, free or not.

But hell! It was and it’s still hard to learn modo and I’m far to be a beginner in 3D and with 3D modelers. But i’m still thinking that I did a good choice and I will post on my blog my progress, my learning and what I find weird or crazy in this package!

Because I  lack of free time and because I always have 2457 projects at the same time, I try to focus on a simple project which will makes me see all kind of features that modo 302 (my current version while waiting the release of  the 401): A simple robot, freely inspired from the movie Robots from Dreamworks. It will be basically some hard modeling, but with traditional modeling, copies, I will have to see how the hierachy and rigging (for the 401) will work, spend some time on UVs, work on the shaders and lighting and finally, the render. When all that stuff will be done, I will be able to start on the animation!

At the same time, I’m checking, redoing the videos I bought on their website to learn again and again. Then you will see a mix of various projects while I provide the feedback about how I’m progressing with this software :)

This is some screenshots, which will be commented later, in another post about my progress in modo:

robot

robot_modo

And the beginning of an Austin Mini Coper (you may recognize the Digital Tutors tutorial :)

mini_modo2

Dans mon temps libre, rare certes, je me replonge dans modo, que j’ai toujours survolé, ou alors, où je suis allé chercher que ce dont j’avais besoin. Il était temps de passer à la vitesse supérieur et passer à une maitrise certaine du logiciel.

Avant de continuer, pour ceux qui me liront sans me connaitre, je suis un des père du modeleur Hexagon, et j’ai aussi travaillé longuement sur Carrara, tous deux maintenant la propriété de DAZ 3D. J’ai aussi un très long passé sur 3DSMax que je continue à utiliser régulièrement. Je travaille au moment ou j’écris ces lignes chez Pixologic, éditeur de ZBrush.

Mais pourquoi ne plus utiliser Hexagon et Carrara ? Cette question fût très récurrente sur ce forum et continue à revenir régulièrement. Bien sur, les réponses vont m’être propre… tout d’abord, Hexagon, modeleur qui m’est très cher vu que les développeurs d’Eovia avait fait un logiciel prèsque à mon image en terme de modélisation était pour moi la solution parfaite. Mais le développement n’a pas évolué depuis sont rachat par DAZ. Au contraire, des bugs ont été rajoutés. Quant à Carrara, il propose de nombreuses fonctions intéressantes, mais son avenir semble tout aussi sombre vu que presque l’intégralité de l’équipe de développeurs original n’est plus. De plus, certaines parties n’ont pas évoluée ou très peu.
Il me fallait une solution d’avenir !

Mon choix s’est porté vers modo. Le logiciel est récent, donc basé sur une architecture moderne et l’équipe derrière est tout sauf composée de débutants. certes, il manque encore de plusieurs fonctions assez cruciales, il nécessite pas mal de compétences techniques, mais son prix, sa communauté, les nombreuses ressources présentes m’ont fait choisir cette solution, au détriment d’autres logiciels comme Cinema 4D, aux mises à jours hors de prix et bien trop fréquentes.

Pour en revenir à l’article, il sera étalé dans le temps, articulé autour d’un projet principal, la création d’un petit robot à l’inspiration « Robots », du film de Dreamworks (à voir !). cela me permettra d’attaquer la modélisation en hard modeling, les copies, mais aussi les UVs, les shaders, puis avec l’arrivée de modo 401, le rigging et l’animation, pour terminer bien sur avec le lighting et le rendu !

En parallèle, je réaliserai des petits exercices, réaliserai divers tutoriaux, donc ceux payants que l’o peut trouver chez Luxology.

Assez de blabla, entrons dans le vif du sujet avec quelques captures de ce que j’ai commencé.

Voici une capture de modo avec le début du robot :

robot_modo

Et un essai de rendu rapide du modèle :

robot

Puis en parallèle, je fais en diagonale la formation de Digital Tutors sur l’introduction à modo, basé sur la création d’une Austin mini Coper :

mini_modo2

Maintenant que l’introduction est passée, on va attaquer le vif du sujet sur la modélisation, dans un prochain message !

Note: Sachez quand même que le passage n’est pas aisé du tout et que je m’accroche, alors que je ne m’estime pas être un débutant de la 3D… en prenant en compte de mon formatage d’ex Software Designer…

Lire la suite

Les tags : , , , , , ,