Figurine de type Nendoroid à moi sur France 2Nendoroid style printed model on national french TV

J'avais vu passer le lien via Sculpteo il y a déjà quelques semaines, mais sans regarder la vidéo sur un sujet dédié à l'impression 3D de l'émission "Comment ça va bien". Je me suis rattrapé à la pause de ce midi, et c'est avec surprise que j'ai vu un de mes modèles de tests pour Japan Expo sur le plateau de l'émission !

Si vous voulez regarder la vidéo, ça se passe sur le site de France Television (plugin Silverlight)

Note: j'ai eu beaucoup de mal à faire marcher la vidéo, comme quoi Silverlight, c'est pas ça...

Edit : en fouillant les vidéos de Sculpteo, je suis aussi tombé sur cette vidéo du site des Echos, avec d'autres modèles à moi 🙂I saw a link from Sculpteo.com without checking it some time ago... and at lunch time today, I decided to take a look, as it was about 3D printing video at the french national TV, France 2. And with some surprise, I discover that one of my model was presented (see the arrows above)! It's a model that Sculpteo can use for its communication, but I didn't thought that they will use it 🙂

You can watch the video at the Replay website of France2 (plugin Silverlight)

Note: I had some trouble to watch the video, thanks to Silverlight...

Edit : while checking other videos of Sculpteo, I found one from the newspaper des Echos, with several other models from me 🙂

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Thomas Roussel - 2015

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

En visitant Polysculpt, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par Polysculpt sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre experience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de Polysculpt, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer